Published On: Thu, Aug 4th, 2016

Meurtre à Chemin Grenier : Le principal suspect est décédé

 

Meurtre à Chemin Grenier : Le principal suspect est décédéL’homme religieux Marouf Hadgi Latchimy, 39 ans, accusé d’avoir tué Wendina Narayasami, est décédé mercredi 3 août après deux semaines aux soins intensifs à l’hôpital de Rose-Belle.

Ce Réunionnais, d’origine Comorien, est le principal suspect dans le meurtre de Wendina Narayasami, une étudiante, tuée à son domicile à Chemin-Grenier le 19 juillet dernier. Marouf Hadgi Latchimy avait ensuite tenté de mettre fin à ses jours en se tranchant la gorge. Il avait de profondes entailles au cou et des blessures au ventre et à la jambe. Ce qui lui a valu une délicate opération à l’hôpital de Rose-Belle avant d’être admis à l’unité des soins intensifs. Il ne s’est pas remis de ses blessures.

Pour rappel, le religieux faisait déjà l’objet d’une enquête. Il était en liberté conditionnelle pour une affaire de viol. Une habitante de Mahébourg, 37 ans, avait porté plainte contre lui au CCID le 25 mai. Elle l’accuse d’avoir abusé d’elle sexuellement alors qu’il s’y était rendu chez la femme pour une séance de prières.

Divorcé et père de trois enfants, âgés de 3, 13 et 15 ans, il faisait le va-et-vient entre l’île Maurice et La Réunion et officiait comme religieux.