Published On: Thu, Jul 14th, 2016

Navin Ramgoolam : Trois charges rayées en Cour

Navin Ramgoolam : Trois charges rayées en CourL’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam, était accusé à titre provisoire de « public official using office for gratification » dans l’affaire des terres de l’État. Mais la magistrate Adila Hamuth du tribunal de Port-Louis a rayé les trois accusations provisoires dont il faisait l’objet ce jeudi 14 juillet.

Les trois accusations provisoires de « public official using his office for gratification », sous l’article 7 de la Prevention of Corruption Act (PoCA), qui avaient été retenues contre lui sont : – il était accusé à titre provisoire dans l’enquête sur le terrain obtenu par le pandit Suryadeo Sungkur sur la plage de Trou-aux-Biches en 2012. Ensuite, Navin Ramgoolam était accusé d’avoir fait usage de sa position comme Premier ministre pour qu’un terrain de 10 perches à La Caverne, Vacoas, soit alloué à Bahal Gowry le 20 novembre 2014. Et finalement, la police soupçonnait Navin Ramgoolam d’avoir usurpé les pouvoirs du ministre chargé des Terres et du Logement d’alors dans l’octroi d’un terrain à l’astrologue Acharya Sonu Kumar Jha pendant le mois d’octobre 2014.

L’ancien Premier ministre avait été arrêté le 26 mai 2015 par la Land and Fraud Squad du Central CID dans le cadre d’une enquête sur l’attribution des terres de l’État.