Published On: Fri, Jul 22nd, 2016

Meurtre à Chemin-Grenier : Un douloureux adieu à Wendyna

13816766_1120282441376314_1004908594_nC’est entre douleur et incompréhension que s’est tenu hier, jeudi 21 juillet, les funérailles de la jeune étudiante, Wendyna Narayanasawmy. Ses proches, accablés par la douleur, ont été nombreux à lui rendre un dernier hommage avant que la jeune fille ne quitte la maison de sa tante, pour se rendre à sa dernière demeure.

La mère de la victime, Savita Narayanasawmy reste inconsolable. «Kifer to pann kriyé mwa. To ti dir mwa zamé to pa pou kit mwa. Kifer to pé alé avan mwa!» se lamentait cette dernière lors des dernières prières hier avant d’être consolée par ses filles et ses proches. Elle ne peut imaginer qu’elle ne verra plus sa benjamine. «Wendyna était une fille tellement obéissante, douce et toujours joviale», a relaté une proche, les larmes aux yeux.

Pour rappel, Wendyna Narayanasawmy, une étudiante de 21 ans en comptabilité à l’université de Maurice a été tuée mardi 19 juillet dernier par celui qui allait devenir son époux, un religieux Réunionnais, Julien Latchimy. Ce dernier l’a mortellement poignardé avant de s’auto poignarder et se trancher la gorge mais survit toujours et se retrouve aux soins intensifs de l’hôpital Jawaharlall Nehru. Il a été placé sous respiration artificielle, après avoir subi une intervention chirurgicale.