Published On: Thu, Jul 7th, 2016

Le ministère de la Santé s’intéresse aux cliniques privées et au Medical Council dans les cas de négligence médicale

healthyLes cliniques privées et le Medical Council se retrouvent dans le collimateur du ministère de la Santé dans les cas de négligence médicale. En fait, afin de continuer à poursuivre sa reforme dans le domaine public, de même que dans le privé, le ministère se pencherait actuellement à mettre sur pied un comité qui aura pour travailler de gérer les cas de négligence médicale allégués. « La création d’un tel comité viendrait ainsi soulager le Medical Council, qui a éprouvé beaucoup de difficultés à gérer le nombre de cas de négligences alléguées ces dernières années et mettra ainsi fin à l’attente des éventuelles victimes de négligences médicales », fait-on savoir au ministère de la Santé.

L’autre reforme que compte apporter le ministère de la Santé, concernerait les cliniques privées. En fait, c’est plus précisément le fonctionnement des cliniques privées qui poserait problème au ministère. Plusieurs plaintes auraient en effet atterri sur la table du ministère concernant des cas où les cliniques refusent d’accorder de traitement aux patients. «Les responsables des cliniques se retrouvent bien souvent dans l’incapacité de prendre des cas, car il n’y a pas de médecin en poste, ou alors parce que certains des équipements ne sont pas en bon état. Cela relève de la négligence médicale », explique un haut cadre du ministère. Mais en raison du vide juridique, ces plaintes déposées ne peuvent être considérées par le ministère. Et c’est pour remédier à cela que la Private Health Institutions Act sera amendée.