Published On: Mon, Jul 25th, 2016

L’ancien journaliste Dharmanand Dhooharika réclame Rs 75 millions à L’Etat

L’ancien journaliste Dharmanand Dhooharika réclame Rs 75 millions à L’EtatIl contre-attaque. Après avoir vu sa peine de trois mois de prison être annulée en appel par le Privy Council (Conseil privé de la Reine), l’ex rédacteur en chef de Samedi Plus, Dharmanand Dhooharika, réclame désormais Rs 75 millions de dommages à l’Etat et au Directeur des poursuites publiques.

L’ex-journaliste a été arrêté en 2011. Il a été condamné le 17 octobre 2011 par la Cour suprême pour avoir « scandalisé la Cour ». Cela dans un article de presse qu’il avait écrit et paru dans l’hebdomadaire Samedi Plus dans lequel l’ancien avocat Dev Hurnam réclamait une enquête sur le chef juge d’alors, Bernard Sik Yuen.

Qui plus est, Dharmanand Dhooharika avait également écrit un éditorial mettant en cause l’impartialité et l’indépendance des juges. Ce qui a poussé les autorités mauriciennes à procéder à son arrestation. Toutefois, le Conseil privé a annulé la condamnation de Dharmanand Dhooharika. Le Conseil privé de la Reine avait précisé que l’ex journaliste n’a pas eu droit à un procès équitable et que la poursuite n’a pu prouver sa mauvaise foi.

Depuis cette affaire, la santé de Dharmanand Dhooharika s’est détérioré et il a été victime d’une attaque cérébrale qui l’a partiellement handicapé.