Published On: Fri, Jul 29th, 2016

JMJ : Le Pape invite les jeunes à se rebeller pour changer le monde

 

JMJ : Le Pape invite les jeunes à se rebeller pour changer le mondeLes Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) ont débuté le mardi 26 juillet dernier par une messe inaugurale à Cracovie, la ville de Jean-Paul II, le créateur de ces rassemblements dans les années 1980. Malgré l’attaque terroriste qui a tué un prêtre dans une église de Normandie en France, les jeunes catholiques qui se sont rendus à la messe d’ouverture des JMJ 2016, ont affiché confiance et sérénité. Attaque que le Pape François avait commenté en affirmant que «le monde est en guerre et que ce saint prêtre qui est mort au moment où il offrait une prière pour toute l’Eglise, est la victime d’une “guerre fragmentée”

Le Pape François qui est arrivé mercredi 27 juillet à Cracovie, a rencontré plusieurs centaines de milliers de jeunes catholiques venus du monde entier, dans la soirée du jeudi 28 juillet dans la plaine de Blonia à Cracovie. Et lors de sa première rencontre avec quelque 600 000 pèlerins, ce dernier a invité les jeunes à se rebeller contre “ceux qui refusent le changement“, et a déploré que certains jeunes “semblent déjà retraités à 23, 24 ou 25 ans“. «Avez-vous la force de vous opposer à ceux qui ne veulent pas que les choses changent ? », a-t-il demandé aux jeunes, avant de les inciter énergiquement à crier plus fort leur réponse, connue d’avance. «Avez-vous la capacité de rêver ?», a-t-il lancé dans un passage inspiré par le célèbre discours de Martin Luther King. “Quand un coeur est capable de rêver, il est capable de miséricorde”.

Le changement, a expliqué le pape, arrivé à Blonia à bord d’un tramway, passe par la miséricorde qui “a toujours le visage jeune“. Il est aussi revenu sur la crise migratoire, déjà évoquée devant les autorités polonaises la veille, disant qu’ «un cœur miséricordieux sait être un refuge pour celui qui n’a jamais eu une maison ou l’a perdue » et «s’ouvre pour accueillir le réfugié et le migrant.»