Published On: Sat, Jul 23rd, 2016

Dépossessions de terres : cinq cas devant la Land Research and Mediation Unit

Dépossessions de terres : cinq cas devant la Land Research and Mediation UnitCinq cas de probables dépossessions de terres par des compagnies sucrières, sont dans le collimateur du Land Research and Mediation Unit. Ce dernier enquête en effet sur ces cinq cas dont la valeur de ces terre dépassent les Rs 5 milliards et c’est en se basant sur des documents originaux que cette unité compte tirer cette affaire au claire.

Ce sont donc cinq cas et cinq différentes familles dont les terres acquises suscitent l’intéret de la Land Research and Mediation Unit. Les terres de la famille Kisnorbo, qui se pourtent sur 200 arpents ou celles de la famille Harmon, soit un terrain de 156 arpents situé dans la région de Curepipe, font l’objet de cette unité suite aux rapports respectifs fournis par la Commission justice et vérité. Trois autres familles dont la famille Tancrel, la famille de Patrick Webb et Chang Kye et finalement la d’Emmanuel Babylone, sont également concernées.

A savoir que dans ces cinq cas, les familles réclament que leurs terres respectives qui sont actuellement occupées par les compagnies sucrières, comme celui de Fuel ou de Médine leur soit rendues.