Published On: Sat, Jul 16th, 2016

Budget: Pravind Jugnauth énumère la liste des priorités

budgetpj29 juillet. C’est la date à laquelle le ministre des Finances, Pravind Jugnauth, présentera le prochain budget. Il l’a annoncé vendredi 15 juillet face à la presse. Le leader du MSM a dressé une liste des objectifs du gouvernement pour mieux gérer les finances. « Les projets sont nombreux mais nous avons des priorités. »

Chronologie des événements

• Bilan du dernier Budget Pravind Jugnauth a fait le bilan du dernier budget. Il a précisé que cette conférence de presse s’insère dans le contexte du prochain Budget. Un tableau a, d’ailleurs, été préparé en ce sens.

«Le taux d’inflation à 3,2 %»

Le ministre des Finances indique que les indicateurs économiques n’étaient pas favorables. « Ti ena enn laisse ale. » Selon lui, « le nombre d’institutions qui étaient mal gérées ont apporté des résultats catastrophiques. L’exemple : la MPCB, la DBM, le Mauritius Post, Casinos, MCB, entre autres. Le taux d’inflation se chiffrait à 3,2 %. »

Croissance en baisse

« En décembre 2014, le gouvernement Lepep a hérité d’une économie où la croissance était de 3,6 %. L’investissement était également à la baisse, soit à 18,9 %, l’épargne (10,5 %), chômage (7,8 %) ce qui représente 44 880 chômeurs. »

• Dépenses

« Les projets d’infrastructures à travers l’île ont couté énormément d’argent au gouvernement. Et il faut continuer à dépenser, notamment avec le Bagatelle Dam, la route Terre-Rouge/Verdun. Rs 1, 7 milliards ont été déboursées pour la Ring Road et il y a encore à faire pour la suite. Ces dépenses ont une conséquence sur la dette publique et l’économie », a affirmé le Grand Argentier, Pravind Jugnauth. « Il y a eu beaucoup de problèmes à gérer ; ce que le précédent gouvernement a laissé. »

Diminuer les dépenses

Lors de la séance questions-réponses avec les journalistes, le ministre des Finances a souligné qu’il nous faut utiliser nos ressources, celles qui sont limitées, au mieux de notre capacité.

Culture de discipline

« Nous sommes dans une situation extrêmement difficile et il faut de la discipline pour avancer.» Autre mesure évoquée: le «Marshall Plan».

Mauritius Finance

75 % des mesures du dernier Budget ont été implémentées, a affirmé Pravind Jugnauth. « J’ai compilé toutes les propositions que j’ai reçu et je prends cela très au sérieux. Les propositions sont valables mais faute de moyens elles ne pourront pas toutes être prises en considération. Mais j’ai pris note de tous les projets. »

Brexit

« Il y a aussi l’incertitude du Brexit qui a impacté sur l’économie à Maurice. Nous sommes dans une situation difficile. Il nous faut être très vigilant. Je privilégierai une discipline fiscale et une prudence financière parce que notre défi est d’atteindre 50 % de notre PIB. Nous suivons de près l’évolution des devises. Il y a un comité qui s’en charge. »

Investissements

«Il faut faire de sorte de montrer que nous avons un pays qui fait des efforts. Je compte sur l’investissement local mais il faut pouvoir atteindre l’investissement étranger.»

Création d’emplois

Les grands défis pour les prochaines années selon Pravind Jugnauth, c’est la création d’emplois et les opportunités pour les Mauriciens. « Les quatre piliers traditionnels font face à un grand défi car la situation internationale n’est pas favorable. Il faut également faire face à de nombreux compétiteurs. Le secteur de la construction accuse une décroissance. Il est passé de 8,7 % à 4 %. D’autres secteurs comme le tourisme et les TIC ont, eux, enregistré une croissance. »

Pravind Jugnauth qualifie de « satisfaisant » la situation en ce qu’il s’agit du chômage.