Published On: Wed, Jul 27th, 2016

Bain-des-Dames : Les habitants s’élèvent contre un projet du CEB

 

Bain-des-Dames : Les habitants s'élèvent contre un projet du CEBDes habitants de Bain-des-Dames s’élèvent contre des travaux qui sont effectués près de la plage publique. En effet, le Central Electricity (CEB) a pour projet de faire construire un Tank Farm pour le stockage d’huiles lourdes. Et les habitants de la région sont catégorique, ils ne veulent guère que ce projet se concrétise.

«Nous allons devant le Tribunal de l’environnement et c’est la justice qui tranchera», a déclaré Jim Ramen, porte-parole du mouvement «Les Samaritains», une association regroupant les habitants de Cassis et de Bain-des-Dames, lors d’une conférence de presse animée ce mercredi 27 juillet pour contester contre le projet de stockage d’huiles lourdes, dans le Tank Farm, par le CEB.

Mais quelles sont les raisons derrière une telle protestation ? Selon cette association, ces travaux sont sources de pollution sonore et environnementale dans cette région. Pour ces habitants vivant en face du site prévu pour la construction, ils se demandent comment qu’un permis Environmental Impact Assessment (EIA) ait été accordé au CEB sans qu’ils ont été consultés à cet effet. «Un projet de ce genre doit avoir lieu à au moins un kilomètre des résidences mais ici il n’y a même pas 50 mètres entre les maisons et le chantier. Nous n’avons pas été consultés. Ils sont venus parler à des gens qui habitent loin du chantier mais pas à ceux qui habitent en face», a fait ressortir un habitant qui vit en face du chantier.

Il ajoute aussi que la poussière et les vibrations provenant de ce chantier rendent les gens malade. Jim Ramen estime également que si jamais il y a une fuite de gaz ou de carburant, il pourrait y avoir une catastrophe.