Published On: Sat, Jun 25th, 2016

Chagos : Sir Anerood Jugnauth donne la réplique

Chagos : Sir Anerood Jugnuath donne la réplique« La menace du Royaume Unis et des Etats-Unis est hostile et inacceptable ». Tels sont les propos du Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, qui reste ferme après le communiqué émis par les ambassades Britannique et Américain sur le dossier Chagos.

Le Bureau du Premier minister a émis un communiqué vendredi après-midi, 24 juin, pour donner la réplique. Ainsi, l’Etat mauricien affirme que “ the threat from the US and the UK that the request for an Advisory Opinion from the ICJ would cause lasting damage to the bilateral relations of Mauritius with both the US and the UK to be hostile and totally unacceptable and in breach of their obligations under international law”.

Dans un communiqué conjoint dans la matinée vendredi 24 juin, les ambassades britannique et américaine ont prévenu que « référer le dossier Chagos devant la Cour internationale de justice pourrait porter préjudice aux relations bilatérales entre Maurice, le Royaume-Uni et les États-Unis ». Les deux parties disent avoir sollicité l’assurance du Premier ministre mauricien pour qu’il s’abstienne de recourir à une telle stratégie et pour qu’il poursuive les discussions avec le Royaume-Uni et les États-Unis.

Sir Anerood Jugnauth, affirme dans son communiqué, qu’il a rencontré jeudi 23 juin Patrick F. Kennedy, Under Secretary for Management at the US Department of State, et Neil Wigan, Africa Director at the UK Foreign and Commonwealth Office, à la demande du Royaume-Uni et des États-Unis.

Lors de cette rencontre, sir Anerood Jugnauth a réitéré « la souveraineté de l’île Maurice sur l’archipel des Chagos ».