Published On: Mon, Nov 30th, 2015

Fumer du cannabis à haute dose peut causer des dommages au cerveau

cannabisfumer

Une étude a démontré que la consommation du cannabis à dose élevée peut affecter la matière blanche du cerveau, ce qui  altère la réaction  entre les hémisphères droit et gauche de notre cerveau.

Les scientifiques ont découvert que le cannabis à dose élevé endommage les fibres nerveuses responsables de la communication entre les deux moitiés du cerveau. Des images de scanners ont révélé que la majorité des consommateurs de cannabis à haute dose ont une plus forte concentration de la substance blanche dans le cerveau que ceux qui en fument moins. Cette  substance blanche à pour mission de relier les hémisphères gauche et droit en transportant les signaux d’un côté du cerveau à l’autre.

Les chercheurs ont découvert que la puissance du cannabis provoque une psychose chez les personnes qui en consomment en grande quantité. Pour les besoins de cette étude, deux techniques ont été utilisés : l’ sur des volontaires. Et ils ont déduit que les transferts d’informations sont moins efficaces chez les personnes qui consomment le cannabis en grande quantité que ceux qui en consomme moins.

Cependant les effets exacts sur le cerveau et la santé sont incertains, car cela dépend de chaque individu et du taux de consommation de cannabis ainsi que la manière de le consommer. Il est important de connaitre la fréquence de la consommation afin de pouvoir déterminer les risques pour la santé mentale et physique.

Il y a de réels dangers liés à la forte consommation du cannabis. Par exemple, conduire lorsqu’on en a consommé enivre au même titre que l’alcool et peux être extrêmement dangereux.

Par curiosité beaucoup d’adolescents tentent l’expérience ou pour faire comme leurs amis ou encore pour être accepter dans un groupe. Parfois ils consomment en petite quantité et passe au fur et à mesure à une consommation plus importante, ce qui a pour effet de provoquer l’euphorie, une coupure avec la réalité ainsi qu’un manque de concentration.

Lorsque l’on consomme régulièrement le cannabis le cerveau se met à fonctionner différemment et s’habitue à l’effet provoqué par le cannabis. Donc cela fini par créer une dépendance, et un manque de la substance se révèle par de l’irritabilité, stress excessif, insomnie, de l’anxiété ou encore un état dépressif. Dans certains cas on peut même parler de psychose telle que la schizophrénie. Mais il est cependant rare qu’un consommateur ait recours à des drogues plus dures pour compenser les effets stimulant du cannabis.

Des études plus récentes ont démontré que  la fumée du cannabis pourrait être à l’ origine de certains cancers comme le cancer du poumon ou de la gorge. Il a été constaté que la fumée du cannabis peut être aussi toxique que la fumée de la cigarette et par conséquent mauvais pour le system respiratoire.