Published On: Fri, Oct 30th, 2015

Good Governance and Integrity Reporting Bill : le MMM ne votera pas pour amender la constitution

pberenger

Lors d’un point de presse à Réduit jeudi 29 octobre dans l’après-midi, le leader des mauves a bien fait comprendre que son parti est contre le Good Governance and Integrity Reporting Bill et l’amendement à la constitution. Paul Bérenger a affirmé qu’il ne compte pas soutenir la loi présenté par Roshi Bhadain malgré qu’il est en faveur d’une loi qui s’oppose à l’enrichissement illicite. Car selon le leader de l’opposition, la loi de bhadain est une violation des droits fondamentaux d’un individu et elle pourrait être un outil dangereux politique dans l’avenir.

Paul Bérenger a listé une série de points sur lequel il n’est pas d’accord. Il trouve inacceptable qu’une personne doit faire l’objet d’une charge pour prouver qu’il a eu des bien de manière légale. Il est aussi contre le fait que l’Integrity Reporting Board Institution qui sera mise en place aura le pouvoir de demander à un juge en Chambre, un ordre de saisie.

Le leader des mauves n’est également pas d’accord avec la manière dont les directeurs de ces nouveaux instances seront nommés. et il se positionne contre le fait que l’Asset Recovery Unit soit retiré du bureau du DPP pour être placer sous la Financial Intelligent Unit.

Pour Paul Bérenger, l’idéal pour combattre la fraude et la corruption ainsi que l’enrichissement illicite serait d’amender la loi pour donner plus de pouvoir au Prevention of Corruption Act, l’Independant Recovery Commission Against Corruption, l’Asset Recovery et la MRA et aussi d’amender une nouvelle declaration of Asset Act et une loi sur les financement des partis politiques. Mais il ajoute que si le gouvernement persiste pour aller de l’avant avec cette loi, il demande que le Premier ministre rectifie le tir. Il estime que le débat doit être rélancé et se dit prêt à apporter son soutien.