Published On: Wed, Jul 29th, 2015

Meurtre d’Hélène Lam Po Tang : Sanjeev Nunkoo clame son innocence

Meurtre d’Hélène Lam Po Tang : La pièce à conviction abîmée

Le procès intenté à Sanjeev Nunkoo pour complicité du meurtre d’Hélène Lam Po Tang prendra fin bientot. Il a passé quatre ans et huit mois en prison. Sanjeev Nunkoo clame son innocence. «Bizin trouv vre kriminel-la. La vérité vaincra», a-t-il déclaré en cour mardi 28 juillet.

Sanjeev Nunkoo nie avoir tuer Mme Lam Po Tang mais affirme avoir acheté un couteau pour le remettre à un « inconnu ». Il aurait été au courant que ce couteau servirait à commettre un crime. « Bizin refer enn vre lanket. Bizin avan tou fer zistis a Mme Lam Po Tang. Pa kapav ena enn lot kess ankor kot pan gagn vre kriminel », a-t-il lancé. Il accuse son patron Gary Lam Po Tang de l’avoir piéger. « Fer plis ki katr an ki mo dan prizon. Mo finn ariv a enn sel konklizion : Gary Lam Po Tang finn pyez mwa. Mo finn fer mo patron konfians, zordi mo retrouv mwa dan box akize, a-t-il déclaré.

L’autopsie, pratiquée par le Dr Sudesh Kumar Gungadin, avait relevé une vingtaine de blessures sur le corps de la victim. Par ailleurs, l’ancien CPMO Amar Gujallu a avancé que différentes armes auraient pu avoir été utilisées pour commettre le crime. La victime a été retrouvée dans sa maison, le 15 octobre 2010, par sa sœur et son beau-frère. Elle gisait dans une mare de sang dans sa chambre à coucher.

À l’ouverture du procès, Sanjeev Nunkoo, défendu par Me Rama Valayden, a plaidé non coupable devant la juge Gaitree Jugessur-Manna. La poursuite est représentée par Me Denis Mootoo. Les deux femmes et sept hommes des jurés seront séquestrés le temps du procès.