Published On: Sat, Jun 27th, 2015

Vente des actifs de la BAI : La demande d’injonction de Laina Rawat rejetée

La vente des actifs de la BAI : La demande d'injonction de Laina Rawat rejetéeLa fille de Dawood Rawat, Chairman Emeritus du groupe BAI, veut stopper la vente des actifs de la BAI. Pour cela, Laina Rawat avait logé une injonction en Cour. Mais le juge Gérard Angoh, siégeant en référé en Cour commercial, a décliné la demande.

“Laina Rawat has not gained any priviledge amongst the rang of creditors but has merely joined the queue of creditors”, écrit le juge. Gérard Angoh s’est basé sur la décision prise dans l’affaire American Cyanamid Co.V Ethicon.

La fille de Dawood Rawat avait soutenu dans un affidavit juré le 23 juin 2015 que Solis Indian Ocean Ltd a été “bradée” pour Rs 5 millions tandis que sa valeur réelle avoisinerait Rs 75 millions. Laina Rawat dit craindre désormais que les compagnies Iframac, Courts et Apollo Bramwell ne subissent le même sort.

Adeela Rawat, conteste son licenciement de Seaton Investment Par ailleurs, la sœur de Laina Rawat, Adeela Rawat, conteste son licenciement de Seaton Investment Ltd et réclame une « severance allowance ».

Adeela Rawat a été autorisée par le juge Gérard Angoh de la chambre commerciale de la Cour suprême, vendredi 26 juin à initier des poursuites judiciaires devant la cour industrielle contre son ex-employeur Seaton Investment Ltd, représentée par ses deux administrateurs spéciaux Mushtaq Oosman et Yogesh Basgeet.

Adeela Rawat soutient avoir des raisons de croire que son licenciement est injustifié et arbitraire.

L’ex Directrice de Seaton Investment entamera donc les poursuites légales par le biais de son homme de loi, Me Gavin Glover dès lundi.