Published On: Sat, Jun 13th, 2015

Affaire BAI: Dawood Rawat réclame Rs 35 milliards à l’État

Affaire BAI: Dawood Rawat réclame Rs 35 milliards à l’ÉtatDans son interview, l’avocat de Dawood Rawat a laissé entendre qu’il a servi une mise en demeure contre le Premier ministre Sir Anerood Jugnauth, l’Attorney General, Ravi Yerrigadoo, et le ministre des Services financiers Roshi Bhadain évoquant le retrait du permis d’opération de la Bramer Bank, de la nomination d’Administrateurs Spéciaux pour BA Insurance et, par la suite, pour l’ensemble du groupe. Ces mesures, « sont entachées d’illégalité et n’a aucun fondement économique », soutient Dawood Rawat.

Le président Emeritius du groupe BAI qui possède aussi la nationalité française veut que ses propriétés lui soient restituées. De ce fait, il réclame des réparations au gouvernement Mauricien car il prévoit qu’en tant qu’investisseur ses droits ont été bafoués et la saisie de ses biens n’est pas justifiée par l’intérêt public. Dawood Rawat souligne que contenu de la situation il sait qu’il pourra plus récupérer ses biens de ce fait il réclame une compensation évaluée à un milliard de dollars américains (environ Rs 35 milliards au taux de change actuel). Ce chiffre a été calculé suite à une évaluation des actifs du groupe BAI par une firme indépendante.

Selon ce dernier si un arrangement n’est pas trouvé entre ses hommes de loi et le gouvernement Mauricien d’ici trois mois, il compte saisir le Tribunal d’Arbitrage pour demander la restitution de ses biens. Dawood Rawat se réserve aussi le droit de poursuivre les éventuels acquéreurs de ses biens. La mise en demeure a été rédigée par Me Andrea Pinna du cabinet d’avocats parisien de Gaulle Fleurance & Associés.