Published On: Fri, Mar 6th, 2015

Le Central Electricity Board compte lancer des expressions d’intérêt pour les énergies vertes

c.e.b

Le « Central Electricity Board » (CEB) publiera bientôt une Expression d’Intérêt (EOI) pour la production d’énergie de sources renouvelables à savoir,  l’énergie solaire, l’éolienne la biomasse  et aussi la transformation des déchets en énergie.

 À cet effet, le Conseil d’administration de la CEB mettra en œuvre des mesures pour augmenter sa capacité afin d’intégrer l’énergie renouvelable dans sa grille (réseau) d’électricité.

En réponse à la PNQ sur l’approvisionnement en électricité à la séance de l’Assemblée nationale hier, le Vice-Premier-ministre, le Ministre de l’Énergie et des Utilités Publiques, M. Ivan  Collendavelloo, a informé la Maison des initiatives qui ont été entrepris par le CEB en vue d’atteindre une production supplémentaire de 50MW en 2017 et 2018 respectivement.

Selon le Vice-Premier-ministre, le CEB doit apporter des changements à sa grille (réseau) de puissance afin de pouvoir intégrer les énergies renouvelables car à ce jour cette énergie représente qu’un infinie parti de la production. C’est pour cela que la CEB  a conduit une étude, qui était financer par le Programme des Nations unies pour le développement et la Banque mondiale, afin d’évaluer  la mesure d’intégration possible d’énergie renouvelable sur le réseau d’électricité sortante.

Le rapport, qui a été reçu en octobre 2014, exposé que la grille existante peut accommoder jusqu’à 70MW. Ce rapport a aussi recommandé la mise à jour supplémentaire jusqu’à 110MW et l’utilisation de grand stockage de batterie pour augmenter la pénétration jusqu’à 150MW. Le CEB mettra en œuvre les recommandations de rapport en vue  d’améliorer  l’absorption d’énergie renouvelable, a dit M. Collendavelloo.

Le Vice-Premier-ministre a ajouté qu’après plusieurs discussions avec l’Agence Française de Développement, le Syndicat des Énergies Renouvelables de la France et l’Agence d’Énergie renouvelable Internationale, il était confiant que la coopération technique pour la mise à jour de la grille du CEB’S sera chose faite. Il a aussi dit que le Professeur Joel de Rosnay, le doctorat du Massachussetts Institute of Technology (MIT), l’auteur de science et le biologiste moléculaire, a consenti à fournir son expertise en la matière.