Published On: Sat, Feb 28th, 2015

Service santé publique Les médecins généralistes menacent une grève

SERVICESANAprès trois courriers envoyés au ministère de la Santé,  la Medical and Health Officers Association a tenu une Assemblée Générale Spéciale ce samedi à Réduit. Les 250 docteurs ont voté pour une action syndicale, soit une grève dans le secteur hospitalier et mettent en garde le nouveau ministre de la Santé.

Waseem Ballam, président de cette association, est catégorique. Le docteur estime que le ministère de la Santé fait fausse route. Prenant la parole devant ces membres, il ne se dit pas contre la mise en place du système 24 heures sur 24 dans les dispensaires et les mediclinics mais il se dit contre dont le ministère a implanté ce projet. « Nous ne sommes pas de robot, nous ne pouvons pas travailler 31e heures d’affilées. Nous avons réclamé à maintes reprises des rencontres avec le ministre de la Santé, Anil Gayan. Mais ce dernier fait la sourde d’oreille », a-t-il dénoncé.

Pour sa part, leur homme de loi, Rama Valayden se dit choquer par la manière dont les médecins sont traités. « C’est inhumain de constater les dortoirs où les médecins généralistes se reposent. Je lance un appel à la solidarité de tous les médecins pour soutenir cette action syndicale. »

Prenant la parole au cours de cette AGS, le syndicaliste Radhakrishna Sadien met en garde le ministre Anil Gayan. « La dernière fois où les médecins ont exprimé leur mécontentement remonte à l’époque où le ministre Kishore Deerparlsingh était ministre de la Santé. Je demande au ministre Gayan de revenir sur sa position car nous n’hésiterons pas à descendre dans les rues de la Capitale. Et si le besoin est, nous internaliserons cette affaire. C’est déplorable de constater cette injustice envers les médecins généralistes », déplore-t-il.

Dans ce même contexte, les 250 docteurs ont, à main levé, voté pour une action syndicale et la MHOA lance un dernier ultimatum au ministre Gayan. Elle souhaite avoir une rencontre au plus tard mardi. Affaire à suivre.